Partagez | .
 

 Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Ichinose
avatar

■ Exodia ■ |S-Class|


Messages : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 26
Jewels : 200 000 Jewels

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]   Dim 1 Juin - 21:27
Informations Personnage


*Nom: Ichinose
*Prénom: Ren
*Âge : 23 ans
*Sexe : Homme
*Rang : S
*Guilde: Exodia
*Magie : Lost Magic - Slicer & Reject.


Histoire & Psychologie

*Psychologie:

« Il y a des choses qui ne se disent pas, il y a des choses qu'on ne peut voir pas... toutefois il y a des choses qu'on ne peut pas me cacher. »

Notre mage aux cheveux blonds peut paraître froid au premier regard. Et même si vous vous approchez encore un peu, il vous semblera toujours aussi froid. Ren à l'habitude de cacher les différentes émotions qu'il perçoit derrière un masque de glace ou bien même derrière un petit sourire sur les lèvres qui signifie qu'il a une idée en tête. Avoir un coup d'avance sur son adversaire est un peu une devise chez lui. Cependant, la stratégie n'est pas la seule chose qui occupe l'esprit de notre grand homme. Ichinose aime se battre, c'est un fait indéniable. Il est après tout comme la majorité des hommes de ce monde... La vue du sang peut parfois le faire sourire doucement. Un frisson peut parcourir son corps de part en part et réveiller en lui, un instinct presque meurtrier, mais encore sous contrôle.

Quand on le regarde pour la première fois, on ne peut pas se permettre de ne pas croiser son regard qui en dit long sur lui... Du moins, c'est ce qu'il vous laisse facilement croire. Il aime jouer... Oh oui, jouer avec les humains et leurs sentiments n'est que pur délice... Se délecter de l'ignorance d'une jeune femme, de la colère d'un homme ou bien même la peur d'un enfant peut lui apporter une certaine satisfaction. Serait-il du genre hautain ? Assurément... Il n'est pas homme à se faire rabaisser aisément par n'importe qui... Lorsqu'une simple personne tente de le prendre de haut, il se pourrait bien que la lame de son sabre aille se nicher sur la gorge de la personne ayant osé le provoquer. Jetant un regard aussi froid que la glace au mois de décembre, affichant une expression faciale aussi sournoise qu'un renard, il attendra simplement que sa victime capitule pour la laisser s'enfuir et si dans le cas contraire, l'homme ne demande pas grâce, notre blond se chargera de lui faire passer un mauvais quart d'heure et lui fera regretter d'avoir croisée sa route.

Étonnamment, ce n'est pas un mage qui se veut solitaire. Il est distant, mais rester seul ne lui convient guère. Cependant, Ren peut s'isoler dans un coin ou bien même se mettre à vagabonder dans les rues, les mains dans les poches quand il a besoin de réfléchir. Ceux qui ont eu le loisir de le connaitre plus que d'autre pourront vous dire qu'Ichinose n'a jamais montrer de véritables sourires comme on peut en voir sur le visage d'un enfant qui vient de retrouver sa famille ou bien même un homme en compagnie de ses fidèles amis avec qui on passe du bon temps. Il n'a jamais véritablement montré un sourire sincère depuis son enfance. Seul son éternel rictus de joueur ou bien de manipulateur reste affiché sur ses lèvres.

Oui, Ren cache bien son jeu et ses véritables sentiments. Connaitre la sensation d'une joie sur un fait anodin lui est complètement inconnu. Il n'est qu'heureux lorsqu'il obtient ce qu'il veut ou bien lorsqu'il se joue d'une personne sans même que celle-ci s'en rend compte. Mais peut-on seulement appeler cela de la joie ? Son sourire presque sadique peut laisser place à un sourire qui se veut charmeur... Ne vous détrompez pas, le mage sourit comme cela seulement quand il a une bonne idée en tête, non pas que la compagnie féminine ne lui déplaît, mais son côté joueur ne peut pas le quitter d'un simple claquement de doigt, surtout si votre personne l'intéresse et lui pique sa curiosité. C'est dans ces cas-là où l'homme fait de glace et distant deviendra l'exacte contraire pour satisfaire sa curiosité. Il n'est pas non plus une personne qui aime tourner autour du pot, sauf quand il se joue de son interlocuteur. En général, c'est lui qui pose les questions et non pas l'inverse. De toute manière il ne lui convient guère de répondre à des questions, qu'il trouve futiles quand il s'agit de lui-même.

Il n'a pas froid aux yeux et cela se voit. Il n'est pas du genre à foncer tête baissée dans un combat, tant qu'on ne touche pas son honneur du moins... Il n'aime pas perdre et ne s'avoue jamais vaincu. A-t-il déjà perdu un combat ? Il ne vous le dira jamais... Bien trop fier pour évoquer une défaite. Ce dernier mot n'hésite pas chez lui, sauf pour son adversaire. Il se pense au-dessus de tout le monde. Arrogant ? Evidemment ! Il ne se voit pas comme un homme arrogant à vrai dire, mais plutôt comme un monstre. Pourquoi se voit-il comme cela ? Et bien tout simplement parce qu'il pense ne pas être un simple humain... Peut-être était-il un envoyé de je-ne-sais-quel-dieu, afin de montrer à l'Homme que des êtres supérieurs comme lui existaient encore. Etre doté d'une grande intelligence, sans âme, vivant seulement dans le but de se divertir.


*Histoire:

L'histoire de Ren ne commence qu'à l'âge de ses huit ans. N'ayant aucun souvenirs de son enfance, il ne connait que la vie dans les rues. Chaque jours que dieu faisait, le petit enfant passait son temps à errer pendant des semaines dans les rues du pays de Fiore, à la recherche de sa famille dont il n'avait aucun souvenirs. Peut-être avec un peu de chance quelqu'un pourrait le reconnaître et l'amener là où il vivait. De l'espoir... C'était tout ce qu'il lui restait

Par moment, alors qu'il s'abritait de l'orage, lorsqu'un éclair venait à éclaircir le ciel et se refléter dans les yeux de l'enfant, ce dernier pouvait revoir dans sa tête des images d'une certaine soirée bien animée. Des personnes bien habillées et éclatant d'un rire qui se voulait digne des nobles et des riches. Parmi la foule, Ren pouvait se revoir, portant un petit costume blanc fait pour lui en l'occasion de la soirée. Il était près d'un homme tenant une coupe d'alcool en compagnie, lui aussi, d'une femme étonnamment belle. Les cheveux blonds de la femme, rien qu'en les observant, venait de réchauffer le coeur de notre jeune garçon... Qui étaient tous ces gens ? Pourquoi avait-il l'air de bien s'amuser ? Soudainement il revient à lui et se recroquevilla sur lui-même sous son abri, regardant la pluie tomber. Pourquoi il ne se souvenait de rien avant son réveil d'il y a quelques semaines près de cette rivière ?

Une vieille dame l'avait soigné de la noyade et l'avait ramenée chez elle pour attendre son réveil. Il avait quelques blessures sur le corps dont une assez ouverte sur son côté droit... Apparemment faite avec la lame d'un sabre. Quand Ren avait repris ses esprits, il avait hurlé et commencé à se débattre contre un ennemi invisible, ruisselant de sueur non pas seulement à cause de sa fièvre, mais aussi de la terreur qu'il ressentait à cet instant. Puis d'un coup... Il se calma et grimaça par la faute de sa blessure. La personne qui l'avait soignée essaya de savoir ce qu'il s'était passé pour qu'il soit dans cet état-là. Malheureusement, il était incapable de lui répondre... Le vide total. Il ne se souvenait même pas de son propre nom à vrai dire. Il finit par se rendormir, fatigué parce qu'il avait vécu et resta quelques jours au lit afin de récupérer un peu de force et d'attendre que sa blessure ne cicatrise. Il en garderait une marque, cela en était certain. Puis arriva le jour où tout commença à se détériorer pour notre petit garçon de huit ans. Celle qui l'avait recueilli lui proposa de l'emmener dans un lieu où on pourrait peut-être savoir qu'il était, mais qu'elle serait malheureusement obligée de le laisser aux autorités, ne pouvant pas le garder.

Cette nouvelle fit paniquer Ren qui, alors qu'il devait partir avec la vieille femme, prit la poudre d'escampette pour filer loin de chez cette inconnue qui l'avait aidée. Pourquoi avait-il fuit ? Avait-il une raison à cela ?

Il était maintenant à la merci de la rue et ne vivant qu'en cherchant de la nourriture que les restaurateurs jetait le soir dans les ruelles. L'enfant sans nom erra ainsi dans les villes, traversant parfois des zones de forêt assez dangereuses où il manquait à chaque fois d'être à deux doigts écraser par un rocher ou un arbre lançait par un monstre vivant dans ces lieux. L'espoir ne le quittait toujours pas cependant. Il avait envie de retrouver les siens et de savoir qu'il était vraiment. Toutefois, les jours passèrent, les semaines passèrent et l'hiver arriva à grands pas. Pas d'évolution du côté de notre jeune enfant qui venait de s'écrouler dans une rue enneigée de Freesia. N'ayant plus de force et sentant la faim grandir encore et encore en lui, le blond venait d'abandonner. Pourquoi se battre ? Pourquoi vivre ainsi alors que les choses ne s'arrangeront jamais. « Il vaut mieux tout laisser tomber... Laisser les ténèbres t'engloutir et le froid te dévorer... Laisse-toi faire... »

C'était une voix qu'il entendait depuis quelques jours, mais qu'il ne connaissait pas. Son imagination peut-être ? M'enfin quand il ouvrit les yeux, le petit garçon se retrouva dans une chambre, bien au chaud dans des couvertures. Un souper lui avait même été préparé à côté de son lit, sur la table de chevet. Où était-il ? Est-ce qu'il faisait un rêve ou bien était-il mort ? La réponse arriva rapidement avec l'apparition de plusieurs enfants sur le pas de la porte. Des enfants de différents âges et qui ne se ressemblaient pas. Un homme et une femme firent finalement irruption dans la chambre, calment et virent demander des nouvelles du petit. Lui posant quelques questions, ils se rendirent compte qu'il n'avait pas de souvenir et ne se rappelait même pas de son nom. C'est en ce soir d'hiver que le gamin aux cheveux blonds reçu le prénom de Ren.

« Le feu à tout détruit... Le sang coulait de partout. Regarde les murs... Il y a des visages qui t'appellent. » Un hurlement et Ren se réveilla en sursaut, la respiration haletante, ayant des sueurs froides à cause de la peur. Encore cette maudite voix qui venait lui perturber ses songes... Quand allait-elle le laisser en paix ! L'enfant âgé de douze ans était en colère et rageait intérieurement à l'idée d'entendre encore une fois cette voix. Puis, il se mit à regarder autour de lui... Sa chambre était sans dessus-dessous. Que s'était-il passé ? Ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait... Cela devenait de plus en plus violent au fur et à mesure des années. A chaque fois qu'il faisait un cauchemar, le lendemain, il retrouvait la pièce en désordre et parfois même des entailles sur les murs. Cela s'aggrava ensuite au fil des mois... Dès qu'il se mettait en colère tout autour de lui se faisait projeter violemment et arriva le jour où un enfant se trouva à côté de Ren et fini par le blesser sans même le vouloir... Les grandes personnes décidèrent d'appeler un spécialiste du coin pour venir en aide à Ren, qui pour sa part... Commençait à devenir de plus en plus incontrôlable au niveau de ses émotions et même des attaques contre ses camarades. D'après les résultats de différents examens, l'adolescent avait en lui une puissance magique qu'il ne semblait pas contrôler et qui faisait irruption à chaque fois qu'il ressentait des émotions fortes comme la peur, la douleur, la tristesse ou bien même la colère. La seule solution était de l'envoyer dans un établissement près de Crocus qui allait le prendre en charge afin de l'aider au mieux à canaliser ses émanations magique et à contrôler aussi ses émotions. Pendant une année il s'entraîna à maîtriser ce nouveau pouvoir qui allait changer sa vie en tout point... Mais cela allait-il le changer en bien ?

***********

Rapport d’observation numéro 1 : L’enfant ne semble pas avoir conscience de son pouvoir magique. Il pense qu’il est différent des autres enfants qui étaient avec lui, mais n’arrive pas à expliquer pourquoi il arrive à faire ce qu’il fait. Nous allons tenter de lui expliquer dès demain.

Rapport d’observation numéro 5 : Ren commence enfin à montrer des signes de progrès. Il arrive à stopper les flux de magie pendant qu’il est triste ou bien quand il a peur. Nous pensons que sa magie est liée au vent, mais nous ferons des tests complémentaires un peu plus tard. Il reste beaucoup de choses à faire avant.

Rapport d’observation numéro 26 : Je ne sais pas ce qu’il s’est passé… Tout allait bien lorsqu’on a senti la table à côté de nous trembler puis Ren s’est allongé sur le sol en hurlant. Il demandait à quelqu’un de partir. J’ai essayé de lui demander ce qu’il lui arrivait, mais finalement il a ouvert les yeux et nous a dit qu’elle était enfin partie…

Rapport d’observation numéro 68 : Il commence enfin à contrôler sa magie… Il lui a fallu du temps pour trouver quelque chose pour l’aider à utiliser sa magie, son choix s’est porté sur un sabre en bois. Il est capable de repousser des objets sans même le toucher… Juste en donnant un coup de sabre devant lui. La magie c’est quand même quelque chose d’étrange.

Rapport d’observation numéro 89 : Il n’a pas voulu me parler aujourd’hui… Ren est resté dans sa chambre sans vouloir en sortir. Il se peut que je lui aie dit quelque chose qu’il n’a pas apprécié. J’ai émis l’hypothèse  qu’il avait peut-être un rapport avec sa perte de mémoire et il m’a regardé avec un regard glacial… Comme si j’avais touché un point sensible. Peut-être qu’il se souvient de quelque chose…

Rapport d’observation numéro 115 : Ren est de plus en plus froid avec nous… C’est à peine si ce gamin nous adresse la parole. Il se contente de venir aux entraînements et d’obéir sagement aux consignes. De plus, je n’aime pas la façon dont il nous regarde pendant les pauses… C’est comme s’il manigançait quelque chose.

Rapport d’observation numéro 147 : Aujourd’hui nous avons eu la visite d’un membre du conseil qui venait vérifier nos travaux.  Alors que nous étions en pleine réunion Ren est entré dans la salle en hurlant et armé de son sabre de bois il a tenté d’attaquer un garde… Je ne sais pas ce qu’il lui a pris, mais on s’est fait remonter les bretelles par sa faute… Sale mioche va !

Rapport d’observation numéro 248 : On a décidé avec l’équipe qu’aujourd’hui serait l’anniversaire de Ren. On lui a permis d’aller se balader avec quelqu’un en ville pendant qu’on lui faisait un gâteau. Bon, ce n’était pas vraiment très beau à voir, mais c’était mangeable !  Du moins si Ren avait daigné à ne pas le renverser sur le sol en disant que c’était une perte de temps… Je le comprends plus.

Rapport d’observation numéro 354 : Je ne sais pas ce qui s’est passé… On était en entrainement quand soudainement je me suis senti projeté contre un mur. L’alarme s’est mise en route et Ren n’était plus là…. Il s’est enfuit. Je pense qu’il préparait ça depuis un long moment.  On va se mettre à sa recherche et tenter de le faire revenir à la raison. On est là pour l’aider après tout.

********

Les années passèrent et notre jeune homme avait finalement décidé à se débrouiller seul pour survivre dans ce bas monde. Sa magie… Il s'entrainait chaque jour pour améliorer ses compétences. Qu’était-il advenu de lui ? Il n’était pas resté longtemps en solitaire. Alors qu’après quelques mois à errer dans les rues encore une fois, il avait entendu parler des Guildes de magiciens. A travers tout le pays, il y avait des personnes comme lui qui travaillaient afin d’aider les autres par le biais des quêtes. Ce n’était pas une si mauvaise idée… Il aurait après tout un endroit où rentrer et il pourrait gagner un peu d’argent pour vivre bien plus aisément. Mais l’idée d’être avec des personnes dans le même bâtiment ne lui donnait pas envie… Il venait de passer un an enfermé dans un centre d’observation, reluqué a chaque mouvements qu’il faisait et à le noter sur des tonnes de feuilles. Fort heureusement Ren n’était pas idiot et il se doutait bien qu’on ne le laisserait jamais partir. Le fait de devenir un sujet lui donner envie de tout casser, de tout détruire… Il avait utilisé la colère pour s’évader, si cela devait se passer ainsi dans ces guildes, il n’hésiterait à pas recommencer.

Il rentra alors dans la première guilde qu'il trouva et commença une nouvelle vie bien plus confortable que les années qu'il avait vécues auparavant. Il pouvait s'entrainer librement, chercher du travail et le jeune homme avait trouvé un nouveau passe-temps : Manipuler les gens. En effet, il remarqua au fil du temps que l'être humain était facile à corrompre et à mener par le bout du nez. Ren n'avait pas hésité une seule seconde à tenter de faire comme tout le monde et les résultats étaient concluants. S'amuser avec les sentiments était une autre chose qu'il adorait faire. Tourner en bourrique la première personne venue n'était pas simple, mais au final il arrivait toujours à ses fins. Bientôt à la majorité, notre mage commença à user de quelque chose de bien plus intéressant et qui donnait aussi de très bon résultat ... Le charisme. Plus on avait de la popularité, plus les gens venaient vers lui, tombant dans les pièges qu'il tendait. Cela était complexe, étant donné qu'il était toujours distant, mais cela ne pouvait pas l'empêcher d'utiliser ses charmes masculin sur la gente féminine non plus. Bien qu'avoir une femme à ses côtés n'était pas sa priorité. Du moins c'est ce qu'il pensait.

Dix-huit ans révolu et toujours membre de la même guilde, Ren avait finalement bien réussi sa vie. Il ne savait toujours pas son identité mais il s’en fichait pas mal pour le moment. Avec le temps, il s’était fait des connaissances et des alliés, même des fangirls auxquelles il ne prêtait pas attention. Toutefois, arriva un soir où deux guildes du pays se ressemblèrent pour une petite fête entre alliés où notre jeune homme vit une jeune mage aux cheveux blonds dans la même salle de fête. Elle était là, sur un balcon à l’écart de tout le monde, semblant s’ennuyer tout comme notre mage. Après une longue réflexion, Ren traversa la salle pour aller lentement vers la jeune inconnue qui lui tournait le dos, regardant l’horizon en soupirant longuement. L’homme avait déjà tout prévu en quelques secondes. Il savait quoi dire et les différentes réponses qu’elle pouvait lui donner. Après une petite analyse, il savait que la demoiselle se sentait seule. D’un pas gracieux, il vint se mettre à quelques centimètres de la mage et la regarda en coin avec son plus beau sourire. Mais alors qu’il commença à ouvrir la bouche, se présentant comme Ren Ichinose, elle l’arrêta juste en levant sa main, lui disant clairement qu’elle n’avait pas envie de compagnie et qu’il ferait mieux d’aller voir ailleurs pour trouver une nouvelle proie. Quoi ?! Sérieusement ! C’était bien la première fois qu’il se faisait jeter de cette façon… Ren en resta cloué sur place pendant un long moment, son honneur venait d’en prendre un coup… Cependant, ce n’était pas pour autant qu’il allait partir et finalement après de nombreuses tentatives il réussit tant bien que mal avoir une conversation avec la demoiselle. Au bout de la soirée,  il avait même pu savoir comment elle s’appelait : Anna.

Cette demoiselle l’intriguait beaucoup… Après tout elle avait ruinée tout un stratagème fait pas le blond en quelques secondes. Sacré numéro. Peu de temps plus tard, ces deux-là se renvoyèrent et une nouvelle fois, Anna avait réussi à  déjouer les plans tactiques de Ren comme si de rien n’était… Le faisait-elle exprès ou bien avait-elle un don pour cela ? L’homme fit en sorte de la revoir le plus possible pour en savoir sur cette demoiselle et au final, comme tout le monde s’en doute, ils finirent par s’attacher à l’un et à l’autre. Éprouver un sentiment tel que l’amour pour une autre personne était quelque chose de nouveau pour le blond, mais cela se fit tout seul… Bien qu’il ne changeait pas pour les autres, il abaissait cependant ses barrières en présence de la jeune femme, s’ouvrant à une personne qui ne le connaissait pas il y a quelques mois.  Ils n’étaient pas de la même guilde, ces deux-là trouvèrent toujours le moyen de se voir parfois entre deux quêtes. Pour la première fois de sa vie, Ren connaissait un peu de bonheur. Hélas tout à un prix et avoir ce bonheur lui fit payer une addition plus que salée.

Un matin où il se rendait à la guilde pour choisir une quête, le master lui demanda de venir quelques instants en privé. Il avait quelque chose à annoncer… c’était plus qu’évident. Peut-être qu’il ne voulait plus de lui dans la guilde ? Devait-il se préparer à faire son départ ? Le vieil homme le fixa longuement pour finalement soupirer et lui annoncer une terrible nouvelle : Anna et son partenaire de missions avaient tous deux trouvé la mort durant une quête. Cela lui prit plusieurs secondes avant que l’information n’arrive entièrement à son cerveau. De la tristesse essaya de s’emparer de lui, mais Ren ne céda pas… Enfin pas pour le moment. Il finit par se retirer et à quitter la guilde pour aller vagabonder dans les rues, en sentant en lui la voix de master raisonner et lui annoncer la nouvelle en boucle. Ce ne fut pas de la tristesse qu’il sentit d’un coup, mais de la colère. Elle était si grande qu’il aurait pu tout détruire si l’homme le voulait. Au final, Ichinose retourna chez lui, prit un sac et quitta la ville après avoir fait un bref saut à sa guilde pour leur dire qu’il partait. Il se sentait de nouveau seul et perdu… Comme dans son enfance. Rien n’avait changé au final, personne ne pouvait rester à ses côtés sans finalement disparaître. Que devait-il faire ?

Voyageant de nouveau à travers le pays, il ne s’arrêtait que pour dormir ou bien se mettre à boire de l’alcool pour oublier ce qu’il était. Il devenait de plus en plus sombre et glacial… C’était à peine si notre blond adressait la parole aux autres. Il passait son temps sur les routes et à s’entrainer. Il ne serait certainement, dans un sens, plus le même, commençant à porter un masque d’indifférence envers les autres et plus distant qu’il ne l’était. Mais alors qu'i voyageait non loin de Crocus, dans une ville, Ren fit une rencontre des plus inattendue. Il se retrouva nez à nez avec le partenaire d'Anna... D'après ce qu'il avait comprit, les deux étaient morts en mission... Alors pourquoi se trouvait-il ici et en vie ? Le mage un peu perdu arriva à chopper l'autre homme et lui demanda des explications. Ce dernier avoua avoir laisser la demoiselle mourir et avait profité pour fuir lâchement. Ce n'était pas tout, l'homme avait une marque différente de celle de la guilde. Il était dans une guilde Noire et il avoua aussi avoir trahis son ancienne guilde pour récupérer un objet magique rare... Autrement dit, la mort d'Anna avait été calculée depuis un petit moment pour lui permettre de réussir son coup ? La colère envahit Ren et sans aucune pitié, un sourire sadique et vengeur sur les lèvres, il planta son katana dans la chair du mage noir avant de partir, l'air complètement fou.
Ren fit par la suite la rencontre d'un homme qui lui proposa de rejoindre son groupe, des mages noirs... L'inconnu avait vu la scène et se disait qu'il ne fallait pas laisser Ren et son aura meurtrière, seuls. Le mage se fichait totalement de savoir ce qu'il allait devenir. Il ne se laisserait plus toucher par ce sentiment qui ne pouvait que lui apporter de mauvaises choses. L’amour, le bonheur et autres termes du même lot serait bannis de son vocabulaire. L’humain était faible et à partir de maintenant, il se verrait plus comme tel.


Informations joueur

Prénom : Geehee
Âge : Geehee
Expérience RP : Geehee
Personnages favoris dans Fairy Tail : Geehee
Comment avez vous connus le forum ? Geehee
Votre disponibilité : Geeheehee
Nom du personnage de votre avatar : Hakuouki | Chikage Kazama


Dernière édition par Ren Ichinose le Lun 2 Juin - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juvia Lokser
avatar

■ Modo ■ |Fairy Tail-A|


Messages : 276
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 27
Magie : Magie de l'eau
Réputation : 500
Jewels : 200 000 Jewels

Feuille de personnage
Level: 12
Expérience:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]   Lun 2 Juin - 7:50
Re-bienvenue tête d'enclume =D

Dis le moi quand ta fiche est finish ^^
a moins qu'elle le soit et que tu es oublier d'enlever le 'en cours' =p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gajeel Redfox
avatar

■ Modo ■ |Fairy Tail-A|


Messages : 112
Date d'inscription : 30/04/2014
Magie : Dragon Slayer - Acier
Jewels : 200 000 Jewels

Feuille de personnage
Level: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur http://talesoffairytail.forumactif.org/t242-registre-de-mister-g
MessageSujet: Re: Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]   Lun 2 Juin - 12:31
Non non elle est en cours. Il me manque un passage vers la fin. o/

_________________


Doo doo doo... Shalala. Shooby doo bop, Shalala.
Revenir en haut Aller en bas
Juvia Lokser
avatar

■ Modo ■ |Fairy Tail-A|


Messages : 276
Date d'inscription : 03/04/2014
Age : 27
Magie : Magie de l'eau
Réputation : 500
Jewels : 200 000 Jewels

Feuille de personnage
Level: 12
Expérience:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]   Lun 2 Juin - 19:41
Fiche parfait à mes yeux !

Valider !

Amuse-toi bien ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Wareware wa nigen janai... Bakemono da. [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TalesofFairyTail :: L'aventure sur ToFT :: Création de votre Mage :: Présentations :: Mages Noirs :: Présentations validées-